Syndrome des yeux collés : canal lacrymal bouché

0 16

Jusqu’à 20 % des nouveau-nés ont un œil, voire les deux, qui larmoient en permanence, dans plus de 80 % des cas, cet écoulement cesse spontanément avant l’âge de 6 mois, et dans près de 90 %, avant l’âge d’un an.

Cette anomalie congénitale, qui s’appelle dacryosténose, est donc temporaire, sans danger et habituellement sans conséquence grave. En attendant, même si cette petite particularité n’a pas de gravité, il important de bien nettoyer d’une façon régulière les yeux de votre enfant pour éviter toute éventuelle infection.

Qu’est ce que les yeux collées ?

Les bébés qui ont les yeux collés naissent avec un canal lacrymal qui n’est pas encore complètement ouvert, les larmes qui ne peuvent pas s’évacuer normalement s’accumulent dans le sac lacrymal, et en raison de cette mauvaise évacuation, une infection peut facilement avoir lieu, et cela risque de se répéter jusqu’à ce que le canal lacrymal se débouche (naturellement ou avec une simple intervention chirurgicale).

Symptômes du canal lacrymal bouché

Les symptômes peuvent se manifester tous les jours ou seulement à l’occasion :

  • Les yeux larmoient beaucoup : le liquide clair semblable aux larmes est un mélange de mucus, une matière visqueuse issue des larmes, de poussières, de cellules mortes ;
  • Présence de sécrétions souvent blanchâtres et collantes accumulées sur ses paupières, les yeux peuvent se coller surtout au réveil : le liquide sèche durant le sommeil et forme une croûte sur les cils ;
  • Des cils toujours mouillés et des larmes s’écoulant depuis l’angle interne de l’œil, près de son nez ;
  • La paupière et la membrane recouvrant le blanc de l’œil peuvent alors être plus rouges ;

Si votre enfant se réveille avec l’œil gonflé, rouge, les paupières collées par des sécrétions jaunâtres, vous devez lui faire examiner chez son pédiatre, il s’agira probablement d’une conjonctivite, une complication assez fréquente du canal lacrymal bouché.

Soins et conseils pratiques

Des massages peuvent aider

Lavez-vous bien les mains tout d’abord, puis massez doucement, du bout de votre index, le coin interne de l’œil de votre bébé, en partant du haut jusqu’au bas du nez. C’est un massage très recommandé pour vider le canal lacrymal, donc essayez de le répéter le plus souvent que vous pouvez, meilleures seront les chances de débloquer le canal lacrymal. Vous pouvez demandez à son pédiatre comment procéder exactement. Des séances d’ostéopathie peuvent également aider.

Des nettoyages réguliers sont primordiaux

En attendant que le canal se débouche spontanément, il est essentiel de nettoyer l’œil de votre bébé plusieurs fois par jour pour limiter les risques d’infection et donc de conjonctivite. Lavez soigneusement vos mains, passez doucement une compresse stérile imprégnée d’eau bouillie, mais tiède ou de sérum physiologique, en allant de l’intérieur vers l’extérieur de son œil.

Et si vous passez plusieurs heures à l’extérieur et vous ne pouvez pas avoir accès à de l’eau et du savon pour vous laver les mains, emportez un flacon de gel hydroalcoolique, et veillez à lui faire le nettoyage à chaque fois que vous sentez le besoin, n’utiliser jamais la même compresse pour les deux yeux, et ne pensez même pas à faire la manipulation avec votre salive, car cette dernière contient près de dix milliards de germes, elle peut contenir des virus sans que l’on présente des symptômes.

Il faut éviter l’excès hygiéniste mais rester vigilant à ce sujet.

Si vous remarquez que les yeux et les paupières lui picotent et sont rougis, et l’écoulement est plus clair, ceci peut être les symptômes d’une allergie saisonnière, n’hésitez pas à en discuter avec votre médecin.

Remèdes naturels à essayés

Voici quelques remèdes simples pour vous aider à faire fuir votre bébé de cette situation :

Lait maternel :

Si vous allaitez encore, mettez-lui quelques gouttes de lait maternel dans les yeux. Ça fait des miracles, c’est naturel et disponible à volonté.

La camomille :

La camomille que vous pouvez prendre en pharmacie, faites en une infusion, laissez la tiédir, puis passez la sur ses yeux mais avec un mouchoir en coton (tissu bien propre) plutôt que les compresses qui sont un peu rêches, sinon des compresses stériles douces comme du coton…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.