Problème de peau chez les bébés : fréquents mais souvent bénins

Problème de peau chez les bébés : fréquents mais souvent bénins

0 10

Les problèmes de la peau peuvent se manifester dès le plus jeune âge, lors des premières expositions du nourrisson à un allergène, un virus, une bactérie en cause ou à un trouble provoquant une inflammation, avec des manifestations très variables d’un enfant à l’autre.

La réaction à la surface de l’épiderme peut prendre la forme de boutons, de vésicules, de pustules, de plaques ou simplement avoir un changement de couleur de la peau tel que les rougeurs. Cela inquiète souvent les parents (même s’il est rarement le signe d’un problème de santé grave) qui viennent souvent consulter beaucoup trop tôt. On leur demande alors de surveiller l’évolution et de revenir nous voir si nécessaire, afin d’affiner le diagnostic.

La peau permet des échanges entre l’intérieur et l’extérieur de l’organisme, et le corps  exprime à travers différentes types d’affection cutanée, ces dernières peuvent être symptômes de certaines infections virales ou bactériennes, de maladies allergiques ou immunologiques ou de causes inconnues. LaMagicMaman fait le point.

Signes dermatologiques les plus connus

Différents types de lésions de la peau peuvent apparaître et chaque type peut correspondre à un problème particulier de peau chez l’enfant. C’est ce qui fait tout l’intérêt de leur analyse.

Une rougeur de la peau

Causes : un érythème fessier (dermatite fessière) causé par une irritation ou très rarement une bactérie (Candida). Cet érythème se développe généralement lorsque la peau du nourrisson entre en contact avec une zone humide durant un temps important, en général, les zones cutanées en contact avec les couches sont les plus touchées ;

Aspect : Une rougeur de la peau qui s’efface à la pression du doigt ou/et avec des point rouge ;

Traitement : pour prévenir ou limiter l’érythème fessier il faut changer fréquemment de couches, optez pour des couches à gel absorbant, évitez les couches en plastiques, veillez à la propreté de peau de votre bébé et utilisez des crèmes hydratantes et des crèmes qui créent une barrière protectrice entre la peau de l’enfant et la couche. En cas d’éruption d’origine bactérienne une crème antibiotique peut être s’avérer nécessaire.

Plaques rouges, croûtes jaunes et démangeaisons

Causes : Un eczéma atopique (ou dermatite) est souvent d’origine génétiques, dû à un excès hygiénique ou, dans la plupart des cas, à des allergènes tels que : la poussière, les pollens, le blanc d’œuf, la protéine du lait de vache… ;

Aspect : une éruption cutanée rouge, squameuse et prurigineuse qui se localise sur le visage et les plis des membres et rend l’enfant irritable et perturbe son sommeil, elle a tendance à apparaître en plaques périodiques et à s’aggraver lorsque la météo est froide et sèche ;

TraitementIl n’existe pas de médicament qui soigne l’eczéma, mais des crèmes hydratante, de savons doux, d’air humidifié (vaporisateur), de crème corticoïde et d’antihistaminiques. Éviter les déclencheurs des allergies de l’enfant peut permettre de soulager la pathologie.

Des croûtes sur le crâne

Causes : Une dermite séborrhéique, aussi appelée «croûtes de lait», extrêmement répandue chez les nourrissons, et disparaît dans la majorité des cas vers l’âge de 6 mois ;

Aspect : Des croûtes jaunâtres ou rouge-jaunâtre apparaissent sur le cuir chevelu, les joues et les sourcils sont rouges avec des pellicules, les fesses peuvent l’être également. Ces manifestations ne sont pas douloureuses et apparaissent généralement entre 6 semaines et 3 mois ;

TraitementPour traiter les croûtes, il est possible d’appliquer de la vaseline, une crème émolliente ou une huile minérale en massage sur le cuir chevelu avant d’effectuer un shampoing contenant du sulfure de sélénium. La dermite séborrhéique disparaît la plupart du temps spontanément mais si elle persiste malgré ces mesures, l’utilisation de crèmes corticoïdes peut être nécessaire.

Eruption cutanée

Causes : Une maladie virale comme la varicelle, la rougeole, la roséole, le syndrome «pied-main-bouche», mégalérythème épidémique, le zona ou une maladie bactérienne comme la scarlatine ;

Aspect : des éruptions cutanées soudaines sous forme de boutons, rougeurs, ou papules localisées ou présentes sur toute la surface du corps ;

TraitementLa plupart des éruptions virales durent 3-4 jours. Mais certaines – comme la varicelle – peuvent évoluer sur 2-3 semaines.

Une éruption cutanée accompagnée d’une fièvre élevée doit faire l’objet d’une surveillance particulière.

Des démangeaisons

Causes : Une piqûre d’insecte, une infection bactérienne (comme un impétigo), fongique (comme une mycose) ou encore parasitaire (comme la gale) ;

Aspect : Une mycose chez le jeune enfant se déclare souvent au niveau du siège. Un traitement antifongique oral ou sous forme de crème est indiqué ;

L’impétigo se présente généralement sous forme de bulles suintantes. Il est favorisé par la chaleur et l’humidité. Un traitement antibiotique local peut suffire à le traiter ;

La gale se manifeste par l’apparition de sillons creusés sous l’épiderme, de couleur rouge, souvent au niveau des paumes. Elle ne disparaît pas spontanément et doit être traitée spécifiquement.

Traitement: En plus du traitement approprié selon le type de maladie, il est impératif de respecter certaines précautions d’hygiène car ces maladies sont néanmoins fortement contagieuses. La désinfection de tous les éléments qui ont été en contact avec les lésions (vêtements, linge de lit, serviettes) est nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.