Pertes de cheveux après accouchement

0 51

Pendant la grossesse, le corps de la femme est influencé par  les œstrogènes et la progestérone, hormones sécrétées par les ovaires et le placenta, qui jouent un rôle bénéfique sur la qualité de la peau et des cheveux, la poussée de ces derniers peut paraître impressionnante, ils deviennent  plus fort, plus beau et plus sain.

Mais après l’accouchement, ou le sevrage (en cas d’allaitement), le taux des hormones qui stimulaient cette amélioration capillaire baissent drastiquement, ce qui entraîne souvent une chute anormale de cheveux, mais si la femme allaite, le bouleversement hormonal est légèrement modifié, donc cette perte de cheveux peut survenir plus tard (après le sevrage).

Ces changements hormonaux, les carences de grossesse, le stress, le manque de sommeil et la fatigue dus à l’arrivée du bébé, accentuent la chute massive de cheveux, mais il faut savoir que le cheveu meurt mais pas le bulbe, cette dernière poursuit le processus de fabrication du cheveu, ce qui entraîne progressivement leur remplacement par de nouveaux poils, c’est pour ça je suis revenue vers vous aujourd’hui par cet article pour vous montrer le chemin à suivre pour remédier à cette chute chevelue.

Face à tout ça : quelle routine dois-je introduire dans ma vie quotidienne ?

Vous devez se préparer à l’accouchement et à l’allaitement pendant la grossesse, il faut être bien s’organisé et prévoir tout ce qu’il vaut faut pour l’acheter bien en avant, comme ça vous allez profiter des bonnes occasions et au même temps vous allez éviter le stress.

Il faut aussi bien profiter des moments de repos et privilégier une bonne qualité de sommeil, à mon avis à la place d’acheter plein d’accessoires et d’habilles que votre bébé va les utiliser une seule fois ou deux, épargnez afin de vous offrir un repas bien chaud, ou pour prévoir une aide ménagère, donc le temps pour préparer un repas ou pour faire le ménage sera pour vous un gain pour se reposer et se détendre.

Veillez à améliorer votre hygiène de vie en surveillant la qualité de votre alimentation, prenez vos 3 repas de la journée et une ou deux collations, privilégiez la viande, les poissons gras, les fruits de mer, les œufs, les algues marines, les légumineuses, le pollen, l’huile d’olive, les céréales complètes, les légumes et fruits, les fruits sec : amandes, noix, noisettes… et n’oubliez pas de bien s’hydrater.

Vous pouvez également stimuler le métabolisme des cellules via les compléments alimentaires, à base de vitamines B, de zinc, d’acides aminés soufrés, de fer… pour favoriser la constitution de la kératine du cheveu et à son renforcement. Attention en cas d’allaitement demander conseils à votre pharmacien ou médecin pour vous donner des compléments alimentaires compatibles avec l’allaitement.

Le massage du cuir chevelu va sincèrement agir sur la poussée des cheveux, car cela active la circulation sanguine et l’afflux d’oxygène et de sang dans le cuir chevelu et nourri les racines des poils. Je vous le conseille car il est un vrai soin plaisant et utile, s’il est appliqué convenablement, donc essayer de bien masser en maintenant les bouts des doigts (pas les ongles) en contact avec la peau du crâne, en faisant des mouvements de va-et-vient, en partant de la nuque et en remontant jusqu’en haut de la tête en effectuant des spirales.

Commet traiter cette chute de cheveux

Il faut savoir qu’il est essentiel de réagir face à cette chute de cheveux et ne pas la laisser perdurer, car cela peut devenir chronique, ici je vous présente les procédés à suivre pour en remédier :

  • Choix de bon shampoings: Optez pour des shampoings doux certifiés biologiques et sans sulfates, avec un PH légèrement acide (adapté au cuir chevelu), à appliqué une à deux fois par semaine, avec un massage léger du cuir de crâne afin d’activer la micro circulation de sang et alimenter les bulbes des poils pour les solliciter à pousser à nouveau.
  • Application de baume après-shampoing anti-chute sur des cheveux bien essorés, vous laissez agir quelques minutes avec un simple massage, pour démêler et surtout fortifier et redonner force et vigueur à vos cheveux.
  • Application de soin intensif à sec, c’est un soin destiné surtout aux mamans débordées (compatible avec l’allaitement), les femmes n’ayant pas le temps d’appliquer un baume, peuvent utiliser ce type de soin qui s’applique sur des cheveux secs tous les matins, sur le cuir chevelu et les longueurs, et il n’a pas besoin de rinçage.
  • Utilisation des produits ciblés, certaines huiles et crèmes sont conçues typiquement contrer la chute et la stimulation de la poussée des cheveux.
  • Evitez les colorations pendant cette période, car elles contiennent beaucoup de produits néfastes pour la chevelure : ammoniaque, paraben…
  • Evitez de trop tirer les cheveux, cela favorise la chute car il peut fragiliser leur racine, donc utilisez délicatement votre peigne et évitez de les attacher tout le temps, pour ne pas aggraver la situation.
  • Optez pour une nouvelle coupe, plus les cheveux sont courts, moins vous serez impressionnée par leur chute, plus le temps d’occupation sera bref (rinçage, soins, coiffure …), et cela va vous donner certainement un nouveau souffle pour une nouvelle vie de maman.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.