Maladie pieds-mains-bouche : définition, symptômes, traitement et prévention

0 2

Des boutons rouges sur les pieds, les mains et la bouche… Il est fort possible que votre bébé ait attrapé le syndrome pied-main-bouche. Cette infection virale est hautement contagieuse et même si elle est sans gravité elle peut être responsable de l’apparition de fièvre, fatigue et plusieurs autres sensations désagréables et gênantes pour votre bébé d’où la nécessité de reconnaître la maladie, ses symptômes, son diagnostic, son traitement et les moyens de prévention à adopter.

Qu’est-ce que la maladie main-pied-bouche?

La maladie main-pied-bouche est une infection bénigne causée par le virus entérovirus, souvent le Coxsackie qui se propage très facilement d’où l’existence de petites épidémies au printemps, en été ou au début de l’automne ;

Elle touche habituellement les enfants de moins de 10 ans, mais elle peut se manifester à tout âge. Elle a une période d’incubation qui varie de 3 à 6 jours, la contagion est pendant toute la première semaine de l’infection mais la période de transmission peut durer jusqu’à plusieurs semaines (car le virus peut survivre de 8 à 12 semaines dans les selles après l’infection). Et elle se propage aisément par contact avec les vésicules, les objets  infectés par la salive, les sécrétions ou les selles contaminées, mais aussi lors d’éternuements ou de quintes de toux ;

Un enfant qui a déjà eu la maladie pieds-mains-bouche est immunisé contre le virus particulier qui a provoqué l’infection. Cependant, comme il existe de nombreux virus pouvant causer la maladie pieds-mains-bouche, un tout-petit pourrait l’attraper à nouveau si elle est causée par un autre virus.

Les symptômes du pieds-mains-bouche

Certains enfants (surtout les grands) n’ont aucun symptôme et la maladie passe totalement inaperçue (forme asymptomatique). Mais dans la pluparts des cas, elle entraîne :

  • Une fièvre souvent modérée (autour de 38°C), plus rarement élevée (autour de 40°C) ;
  • Un mal de gorge, des maux de tête, une perte d’appétit ou un manque d’énergie ;
  • Parfois de la toux ou un écoulement nasal ;
  • Des troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhée) ;
  • La surmontée de vésicules allongées ou de cloques, de couleur gris clair avec contour rouge ou rose, sans prurit associé (pas de démangeaisons), sur la paume des mains, les doigts, la plante des pieds et les fesses ;
  • L’apparition possible de boutons rouges douloureuses ressemblant à des aphtes, dans la bouche et sur la langue, qui peuvent causer des maux de gorge et des difficultés à boire ou à manger ;

Traitement de syndrome pieds-mains-bouche

C’est une infection bénigne qui guérit spontanément en moins de deux semaines chez les enfants en bonne santé ;

Sans essayer de percer les vésicules, vous pouvez laisser l’infection suivre normalement son cours. D’ailleurs, aucun traitement particulier n’est recommandé ;

Une consultation médicale n’est pas systématique, sauf en cas de fièvre élevée persistante, de difficulté respiratoire, de douleurs intenses ou si l’enfant présente des signes de déshydratation ;

Par contre, il est possible de soulager les symptômes et de soulager l’inconfort de votre enfant en utilisant :

  • Le paracétamol pour atténuer la fièvre et les douleurs ;
  • Des gargarismes avec de l’eau tiède salée, pour les enfants plus grands, afin de soulager les maux de gorge ;
  • Une bonne hydratation (de préférence de l’eau ou du lait, car les jus sont acides et avivent la douleur) ;
  • Une alimentation froide, moue et qui ne comprend pas d’aliments acides ou salés est recommandée pour faciliter les prises alimentaires ;
  • Assurez une hygiène bucco-dentaire méticuleuse (à l’aide d’une brosse à dents souple et de bains de bouche eau-sel).

La prévention

Pour éviter la propagation de l’infection à l’entourage de l’enfant atteint, il n’est pas nécessaire de l’isoler mais il suffit de suivre seulement les mesures d’hygiène décrites ci-dessous :

  • Veillez à nettoyer les mains et celle de l’enfant soigneusement et régulièrement, surtout après être allé aux toilettes ou avoir changé sa couche, avant de manger et avant de lui donner un médicament…;
  • Lavez ou désinfectez les objets, les jouets, le linge souillé, la literie et aussi les lieux qui ont été en contact avec les vomissures ou avec les selles de votre enfant, comme la toilette ;
  • N’échangez pas  les objets, la vaisselle ou le linge avec un enfant atteint ;

A noter : L’enfant peut rester en collectivité si son état de santé le permette. Le syndrome pied-main-bouche n’entraîne donc pas d’éviction en crèche ou maternelle. Par ailleurs, un renforcement des mesures d’hygiène est conseillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.