Les premiers signes chez la femme enceinte

0 19

On ne peut pas se baser sur le volume de l’utérus pour savoir qu’on est enceinte, puisque son évolution reste très progressive et difficile à percevoir, mais on peut se baser sur le signe le plus classique de la grossesse qui est l’absence d’un ou plusieurs cycles de menstruations. Il y a aussi d’autres symptômes qui peuvent se manifester en début de grossesse, qui ne sont pas forcément les mêmes pour toutes les futures mamans, ils sont très variables d’une femme à l’autre et d’une grossesse à l’autre, et ils sont particulièrement dus à la sécrétion des hormones de grossesse qui sont désagréablement ressentis par certains corps féminins.

Comment deviner que je suis tombé enceinte ? Quels sont les signes annonciateurs de la grossesse ? Quels tests pour être sûre qu’une grossesse est bien en route ?

1 – L’absence de règles

C’est l’un des signes les plus évocateurs d’une grossesse, surtout si vous avez un cycle menstruel parfaitement régulier, mais s’il est anarchique, il est difficile de placer votre confiance à quelques jours de retard, car d’autres raisons peuvent aussi provoquer un retard comme un déficit hormonal ou thyroïdien, un voyage, le stress, une émotion forte…

Je porte à votre connaissance que certaines femmes peuvent observer un léger saignement lors du premier trimestre, et cela à la date où elles auraient eu leurs règles si elles n’avaient pas été enceintes “règles anniversaires”,  c’est un saignement de couleur plus marron que rouge et moins abondant. Il y a aussi un autre type peut être confondu avec les règles c’est ‘‘le saignement d’implantation’’ qui intervient lors de la nidation (l’œuf creuse son nid dans votre utérus).

2 – Les nausées et vomissements

Elles apparaissent généralement après 5 à 6 semaines de grossesse, elles peuvent se produire matin, midi et soir,  et elles sont dues à l’hormone HCG, sécrétée par le placenta, qui augmente l’acidité de l’estomac, d’où l’apparition de ce désagréable symptôme surtout au réveil (l’estomac est encore vide).

Pour remédier à ce trouble digestif et avoir des nausées et des vomissements moins sévères, buvez suffisamment d’eau tout au long de la journée, une fois réveiller prenez votre petit-déjeuner et essayez de fractionner vos repas tout en optant pour des aliments sains et faciles à digérer.

3- Les envies fréquentes d’uriner

Si vous vous retrouvez soudainement incapable de poursuivre une promenade sans franchir la porte d’un café pour utiliser les toilettes, ou de dormir toute la nuit sans allez faire pipi, cela pourrait être l’un de vos premiers indices de grossesse.

Cela est dû d’une part au niveau élevé d’estrogène, qui assouplit les tissus, relâche les muscles, notamment même dans l’urètre qui tient moins longtemps la pression exercée par la vessie, et d’une autre part à l’hormone de grossesse HCG qui  stimule aussi la circulation du sang vers la région pelvienne, et qui provoque une hypersensibilité de votre vessie.

Je vous conseille d’anticiper faire pipi chez vous avant de sortir, d’éviter de boire avant de prendre un long trajet, et là où vous partez repérer le lieu des toilettes !

4 – Les seins douloureux et plus volumineux

Dès le début de la grossesse, vos seins et vos glandes mammaires se développent pour se préparer à l’allaitement, les seins deviennent plus durs, plus gonflés, plus douloureux au toucher, les mamelons foncent de couleur, se bombent et se couvrent parfois de petites grosseurs granuleuses, et vous pouvez même remarquer les veines plus visibles que d’habitude.

Ce changement est à cause de l’augmentation des hormones progestérone, œstrogène et prolactine dans le sang, et pour soulager la sensation d’avoir une poitrine lourde, n’hésiter pas à opter pour un soutien-gorge de grossesse adapté et sans armature la nuit, et évitez de dormir sur le ventre.

5 – Un odorat plus développé

Si, soudain, vous sentez une grande sensibilité à certaines odeurs, par exemple : vous repérez les fumeurs à grande distance, vous ne supportez plus l’odeur de quelques plats ou boissons ou l’odeur de parfum de votre conjoint, cela peut être l’un de vos premiers signes que vous attendez un bébé.

L’augmentation du taux d’hormones dans le sang est toujours la cause de cette hypersensibilité aux odeurs, car elles dilatent les vaisseaux sanguins, dont ceux du nez, qui devient alors plus susceptible d’absorber les odeurs.

Essayez de déterminer les odeurs qui vous indisposent afin de les éviter, car cela peut déclencher des nausées et des vomissements, et éloignez vous surtout des odeurs toxiques comme les produits ménagers, la peinture, les colles, le tabac…

6 – La fatigue

Si vous ayez toujours l’envie de dormir, vous sentiez fatiguée sans arrêt ou même épuisée après un simple effort, c’est à cause d’une éventuelle grossesse, cette lassitude est due au bouleversement hormonal, physique et psychologique chez les futures mamans.

N’hésitez surtout pas à vous reposer autant que possible, et à faire des siestes une fois vous ressentez le besoin.

7- Des changements d’ humeur

Envie de pleurer sans causes, sensibilité, nervosité, sautes d’humeur, susceptibilité… des troubles dus à la fatigue provoquée par la grossesse, et aussi aux bouleversements hormonaux en particulier l’augmentation des œstrogènes qui ont un effet excitant et du cortisol, l’hormone du stress, qui peut vous causer facilement un changement d’humeur.

8- Une température corporelle élevée

Lors de l’ovulation, la température corporelle augmente jusqu’à ce que vous ayez vos règles, elle diminue ensuite, mais si vous n’avez pas vos règles et votre température corporelle se maintient au minimum à 37 degrés, voire un peu plus, pendant les deux semaines après l’ovulation, ça montre que vous êtes enceinte.

9. Une constipation et ballonnements

Si vous vous sentiez un peu ballonnée ou constipée, cela peut être dû à un pic de progestérone, qui perturbe un peu le transit intestinal et ralentit votre système digestif, c’est l’un des signes de grossesse aussi !

 

De nombreux symptômes peuvent supposer que vous êtes enceinte, mais ils ne suffisent pas pour s’assurer de la grossesse, donc il est impératif de vérifier la chose soit par test urinaire, par prise de sang (afin de doser le taux d’HCG) ou par une échographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.