Les croûtes de lait 

0 3

De par leur ressemblance avec le lait caillé, on les appelle des « croûtes de lait », nom populaire donné à la dermite séborrhéique du nourrisson. Elle est très répandue chez une partie des bébés lors de leurs premiers mois de vie chose qui inquiète souvent les parents. Mais il faut savoir qu’elle est entièrement bénigne, non gênante pour l’enfant et se soigne généralement très bien. Vous devez impérativement résister à la tentation de gratter les croûtes pour les retirer car leur élimination repose sur des soins adaptés. Pourquoi apparaissent-elles ? Comment prévenir leur apparition ? Comment les soigner ? Quel traitement faut-il adopter ? Quand doit-on consulter un médecin ? Nos explications et conseils.

Qu’est-ce que les croûtes de lait ?

Croûtes de lait ou dermite (ou dermatite) séborrhéique du nourrisson est une maladie de peau qui se manifeste par l’apparition de squames blanches et molles qui deviennent épaisses et jaunâtres et qui touchent le plus souvent le cuir chevelu (surtout dans la région de la fontanelle antérieure), le haut du front, les sourcils mais aussi parfois les fesses ou les plis cutanés.

Le cuir chevelu du nourrisson est souvent gras et les croûtes sont une accumulation de cellules mortes mêlée à un excès de sébum. Les croûtes de lait peuvent apparaître à partir de la quatrième semaine de l’enfant et elles peuvent perdurer plusieurs jours, ou plus longtemps, s’étendre ou s’infecter si elles ne sont pas soignées.

Quelles sont les causes de l’apparition des croûtes de lait ?

L’origine exacte de ce phénomène est encore méconnue à ce jour. On sait, par contre, que malgré le nom donné à cette affection, elle n’a aucun lien avec l’alimentation du petit, il est donc inutile de changer le lait de l’enfant, sans avis médical.

Deux facteurs favoriseraient l’apparition des croûtes de lait :

  • Un excès de sébum, sécrétions grasses produites par les glandes sébacées qui deviennent très actives à cause de la présence d’hormones de grossesse persistant dans le corps du bébé. Cette accumulation de sébum crée des zones grasses qui collent les cellules mortes et forment des petites croûtes, essentiellement sur le cuir chevelu. Une fois les hormones maternelles sont dissipées, l’hyperséborrhée s’arrête d’elle-même.
  • La prolifération anormale de Malassezia Furfur, un champignon présent naturellement sur la peau. La présence du sébum, émis en trop grande quantité, est un milieu propice au développement de cette levure et permet aussi de booster la réaction inflammatoire de la peau ce qui provoque le processus de création des croûtes de lait. Chez l’adulte, elle est responsable des pellicules.

Par ailleurs, l’apparition de l’affection peut être favorisée par l’utilisation de produits de toilette inadaptés à la peau fragile des plus petits. Ainsi, une irritation répétée de la peau peut être à l’origine d’une sécrétion excessive de sébum et donc l’apparition des croûtes de lait.

Comment prévenir l’apparition des croûtes de lait ?

La prévention de ces symptômes bénins réside dans le nettoyage régulier du cuir chevelu avec des shampooings extra-doux adaptés aux enfants. Un nettoyage quotidien ou l’utilisation d’un shampooing trop agressif peut favoriser la sécheresse et l’accumulation de la peau morte sur la tête de bébé, ce qui permettra aux croûtes de lait de se former.

Lapplication du shampooing en faisant mousser doucement, sans trop frotter pour ne pas irriter. Et ne grattez pas les croûtes, cela pourrait entraîner une surinfection par des bactéries. Si vraiment les squames sont disgracieuses, vous pouvez masser doucement le cuir chevelu avec de l’huile pour bébé ou de la vaseline, une à deux heures avant le bain.

Brossez quotidiennement et soigneusement la tête de bébé avec une brosse douce et adaptée. Cela permettra d’enlever les peaux mortes qui commenceraient à s’accumuler. Ainsi, vous pourrez empêcher les croûtes de lait de se former.

Comment soigner les croûtes de lait ?

Même si le phénomène est bénin, les croûtes de lait ne doivent pas être prises à la légère. Bien que ne provoquant aucune démangeaison chez l’enfant, elles peuvent entraîner la formation de bactéries ou de mycoses si elles ne sont pas traitées.

Il est possible d’éliminer les croûtes de lait en massant délicatement la tête bu bébé avec de la vaseline, de l’huile pour bébé, du liniment, du lait maternel ou de crème prévue pour cet usage (crème émolliente croûtes de lait), environ 2 heures avant le bain pour les ramollir. Puis lavez les cheveux avec un shampooing spécial en utilisant une brosse souple pour retirer en douceur les croûtes. Ensuite rincez abondamment et peignez le cuir chevelu pour détacher les croûtes. Et il est préférable de prodiguer des soins à chaque toilette quotidienne.

Il ne faut surtout pas faire un lavage trop fort, trop souvent ou gratter les plaques à sec, avec les ongles ou une brosse trop dure.

Quel traitement pour les croûtes de lait ?

La première des mesures conseillée par le médecin est le maintien (ou l’instauration) des soins de toilette avec un shampooing doux et une crème émolliente pour bébé à appliquer sur les zones concernées avant le bain, ou juste avant le coucher pour décoller les petites croûtes en douceur.

Un traitement local peut être associé afin de réguler la production de sébum, calmer l’inflammation de la peau et diminuer le développement du champignon en cause. Ce traitement peut être basé sur l’un ou plusieurs des médicaments suivants : un shampooing adapté, une crème ou une lotion à base de  corticoïde à appliquer deux fois par jour pendant 5 jours consécutifs et un antifongique par voie locale généralement pour une durée de dix jours. Parfois, un antibiotique est également prescrit.

Quand doit-on consulter un médecin ?

La peau du bébé change très vite, et les croûtes disparaissent généralement assez rapidement, donc nul besoin de s’inquiéter. Mais s’il n’y a pas d’amélioration visible après quelques semaines de soins, si vous remarquez l’apparition de boutons ou d’inflammation (zones rouges sous les croûtes), si l’ensemble du cuir chevelu est touché ou si vous remarquez une mauvaise odeur des croûtes, n’ hésitez pas à consultez votre pédiatre pour qu’il puisse vous donner un traitement doux et adapté pour que bébé retrouve sa peau de pêche !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.