La poussée dentaire : symptômes et remèdes

0 6

Les symptômes

Les symptômes des poussées dentaires sont variables d’un enfant à l’autre et même d’une dent à l’autre, voici ceux qui doivent vous faire penser à une poussée dentaire :

  • Une salivation abondante chez votre nourrisson plus qu’à son habitude, cela protège la gencive et garde sa bouche hydratée.
  • Une envie de mordiller, votre enfant commence à mettre tous les objets qu’il attrape dans sa bouche.
  • Votre bébé est irritable,  agité, grognon, pleure facilement, la douleur le rend irascible.
  • Une perte d’appétit et des difficultés d’endormissement, votre enfant a moins faim que d’habitude et il a un sommeil perturbé.
  • Des gencives rouges voir bleues, un peu gonflées et sensibles à la pression car elles sont sensibilisées par la percée des dents dans l’os de la mâchoire, un « kyste d’éruption » – annonçant une percée prochaine d’une dent.
  • L’ érythème fessier accompagné d’une diarrhée dentaire, appelée aussi fausse diarrhée car celle-ci n’est pas liée à un virus.
  • Des joues rouges, ça concerne souvent le côté où la dent perce.
  • Une fièvre, qui doit être d’intensité modérée!

Conseils pratiques pour soulager la poussée dentaire

Ce n’est pas possible de prévenir les désagréments et les malaises causés par la poussée dentaire, mais vous pouvez comme même soulager cet inconfort et notamment les douleurs en utilisant les astuces suivants :

  • Massez-lui doucement les gencives avec un doigt propre, vous pouvez même l’enrouler d’une débarbouillette propre imbibée d’eau froide et laisser votre bébé mâchouiller, comme vous avez la possibilité d’utiliser une brosse à dents pour bébé aux soies très souples et lui massez délicatement ses gencives.
  • Donnez-lui un anneau de dentition assez gros pour que votre bébé ne le pénètre pas entièrement dans la bouche, choisissez-en un qui est incassable et qui ne s’effrite pas. L’anneau ne doit pas être mis au congélateur, car votre nourrisson risquerait de se blesser à la bouche mais vous pouvez le réfrigérer pour profiter de l’effet antalgique du froid.
  • Au besoin, vous pouvez lui appliquer un gel de dentition sur la zone douloureuse et lui faire un petit massage, il existe des gels contenant des anesthésiques locaux, avec des propriétés anti-inflammatoires, anti-bactériennes et apaisantes à base d’extraits de plantes connues, essayez de demander conseil auprès d’un professionnel de santé.
  • N’oubliez surtout pas à réconforter et à cajoler votre enfant : câlins et petites attentions peuvent l’apaiser.
Trucs à éviter :
  • les biscuits de dentition, qui ne soulagent pas vraiment et qui peuvent causer la carie dentaire car ils contiennent une quantité élevée de sucre.
  • les gels de dentition en grande quantité, car ils risquent de nuire à la capacité du bébé d’avaler (puisqu’ils contiennent en général des anesthésiques locaux).
  • n’attacher jamais l’anneau de dentition avec un ruban autour du cou de l’enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.