La conjonctivite : définition, symptômes, traitement, soins et conseils pratiques pour la prévention

0 136

Faire le point

Vous supposez que votre bébé fait peut-être une conjonctivite, une pathologie courante chez les nourrissons. Les symptômes peuvent varier et le traitement doit s’adapter en fonction du type de conjonctivite.

la conjonctivite est contagieuse et se transmet très facilement, c’est pour cela LaMagicMaman révient aujourd’hui vers vous chers lecteurs pour vous donner une idée claire sur le traitement et le soins nécessaires à suivre en cas d’infection, ainsi que tous les mesures de prévention à prendre pour être à l’abri de cette maladie.

La conjonctivite : c’est quoi

La conjonctivite est une inflammation de la membrane qui recouvre le globe oculaire (l’œil) et l’intérieur de la paupière. Elle est généralement causée par un virus (conjonctivite virale), mais elle peut être due également à une bactérie (conjonctivite bactérienne), à une substance allergène comme le pollen, les acariens, les animaux… (conjonctivite allergique) ou encore à une irritation par la fumée, du savon, la poussière, une lumière très vive, la présence d’un corps étranger dans l’œil … (conjonctivite d’irritation ou de contact).

Cette pathologie est plus fréquente chez les nourrissons, car leurs canaux lacrymaux sont étroits, ce qui favorise la stagnation des larmes et le développement des microbes.

Les symptômes de la conjonctivite chez bébé

Selon l’origine de la conjonctivite les symptômes peuvent être différents :

  • Les yeux présentent des larmoiements, l’écoulement peut être clair, jaunâtre ou verdâtre ;
  • Le liquide s’accumule dans le coin des yeux pendant les périodes d’éveil ;
  • Les yeux et les paupières sont rosâtres ou rougeâtres, la paupière peut aussi être légèrement enflée ;
  • L’enfant se réveille avec les paupières souvent collées par des sécrétions jaunâtres et visqueuses : le liquide sèche durant le sommeil et forme une croûte sur les cils (conjonctivite infectieuse);
  • L’enfant se plaigne d’une sensation de démangeaison, de douleur, de sensation de sable au niveau des paupières ;
  • L’enfant cherche parfois à éviter une lumière trop vive ;

La conjonctivite virale (ressemble à une conjonctivite de contact) touche souvent les deux yeux en même temps et ne s’accompagne pas de sécrétions de pus ;

La conjonctivite bactérienne affecte un œil, au moins au début, l’œil et les paupières sont irrités et collées au réveil par des sécrétions de pus ;

La conjonctivite allergique débute au printemps et touche les deux yeux qui deviennent gonflés, larmoyants et picotes, et elle est souvent combinée à des infections des voies respiratoires supérieures comme une otite, une bronchite, une rhinite ;

Traitement de la conjonctivite

Conjonctivite d’origine virale et de contact 

Elle ne nécessite aucun traitement médicamenteux dans la majorité des cas, elle disparaîtra spontanément en quelques jours, mais les yeux doivent être nettoyés régulièrement, de préférence avec du sérum physiologique, cela va aider à apaiser l’inconfort provoqué par les sécrétions. S’il s’agit de conjonctivite aiguë, votre médecin prescrira certainement un collyre désinfectant et décongestionnant.

Conjonctivite d’origine bactérienne

Si l’infection est due à une bactérie, il faut administrer des collyres, pommades ou gouttes antibiotiques prescrits par votre médecin ou pédiatre, à condition de les administrer très régulièrement, en respectant la durée de la prescription même lorsque les signes infectieux disparaissent.

Il faut dégager le pus des yeux de votre bébé avec du sérum physiologique, ou avec l’acide borique, puis mettre l’antibiotique dans les yeux (ou dans les voies nasales selon le médicament) toutes les deux ou trois heures, le médecin peut aussi lui prescrire un gel à appliquer sur la paupière inférieure.

Le traitement à l’aide d’antibiotiques peut empêcher la transmission de la maladie, et si vous ne l’avez pas terminé, l’infection peut réapparaître et l’organisme sera sensibilisé et devient résistant à la matière active de ce médicament et on compromet son utilisation ultérieure.

Conjonctivite d’origine allergique

En cas de la conjonctivite allergique les gouttes antibiotiques ne fonctionnent pas, le médecin prescrit en général un collyre antiallergique et un antihistaminique, qui peuvent parfois être associés à un traitement oral de corticostéroïde.

Si la conjonctivite est causée par un canal lacrymal bouché, une toute petite opération réglera rapidement le problème.

L’homéopathie peut parfaitement être utilisée en cas de la conjonctivite, car elle est très utile pour lutter contre l’inflammation des muqueuses, vous pouvez donner à votre enfant des granules et des gouttes d’Euphrasia D4. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Soins et conseils pratiques

Il faut faire une consultation médicale, car le diagnostic permet de confirmer le type de conjonctivite afin d’avoir le traitement convenable. En cas des conjonctivites d’origine virale ou allergique, les antibiotiques n’ont aucun effet ;

La conjonctivite bactérienne devient rapidement moins contagieuse à partir du moment où le traitement débute, par contre celle virale est contagieuse pendant 1 à 2 semaines et elle se transmet au simple contact de sécrétions infectées ou d’objets contaminés (débarbouillette, gant de toilette, serviette, bavoirs…), donc veillez à appliquez des mesures préventives pour éviter la propagation de la maladie: lavez-vous bien les mains avant et après le contact avec les yeux, ne partagez pas les objets, si plusieurs enfants sont atteints, utilisez un flacon par enfant en évitant qu’il touche l’œil ;

Pour ne pas augmenter la résistance des bactéries et garantir l’efficacité des collyres antibiotiques, ces derniers doivent être utilisés correctement, respectez l’intervalle d’application, la durée de traitement, n’oubliez pas de bien reboucher le flacon après usage, rangez le dans un endroit propre, et vérifier la date de validité du flacon, qui est de 15 jours après son ouverture ;

Nettoyez l’œil concerné délicatement, après avoir lavé soigneusement vos mains, enlevez les sécrétions à l’aide d’une compresse stérile non tissée imbibée de sérum physiologique, ou d’acide borique, en allant de l’intérieur vers l’extérieur sans jamais revenir en arrière, et pour éviter les risques de transmission, utilisez une compresse par œil ;

Afin de soulager les yeux de votre petit des démangeaisons, appliquez une compresse, une gaze ou un tissu doux non pelucheux imbibé d’eau tiède sur la paupière de l’œil atteint, et laissez le si possible dans l’obscurité, car une lumière vive peut le déranger ;

Veillez à empêchez votre enfant de se frotter les yeux autant que possible, il est recommandé de ne pas le mettre à la crèche ou à l’école pour éviter la contagion avec d’autres enfants ;

Pour prévenir des conjonctivites allergiques, le médecin peut vous prescrire un traitement antihistaminique à appliquer pour votre enfant une fois par jour avant le début de la saison allergisante ;

Lorsque les enfants sont en bas âge, il est plus facile d’appliquer un onguent sur leurs paupières que de verser des gouttes dans leurs yeux. Tout onguent, collyre ou pommade oculaire doivent être jeté après utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.