Grossesse môlaire (la môle hydatiforme) : définition, symptômes et traitement

Grossesse môlaire (la môle hydatiforme) : définition, symptômes et traitement

0 2

La grossesse môlaire est une complication rare de la grossesse qui due à des anomalies chromosomiques lors de la fécondation et qui empêche la viabilité de l’œuf fertilisé.

Les grossesses môlaires représentant environ une grossesse sur 1.000 et une fausse-couche sur 41, elles sont rares en France (1 pour 2 à 3000 accouchements) et elles sont plus fréquentes dans les pays en voie de développement.

LaMagicMaman fait le point sur la grossesse môlaire.

Définition de la grossesse môlaire

La grossesse môlaire ou la môle hydatiforme est une tumeur (appelée môle) de forme bénigne qui se développe au cours de la grossesse, résultant d’un déséquilibre entre le nombre de chromosomes maternels et paternels lors de la fécondation.

On distingue deux types de grossesse môlaire :

Une grossesse môlaire complète : lorsque l’œuf fertilisé n’a aucun chromosome de la mère, mais qu’il contient deux copies des chromosomes du père, dans ce cas il n’y aura alors jamais d’embryon ou de fœtus. Sa fréquence est inférieure à 1/1000 en Europe ;

Une grossesse môlaire partielle lorsque les chromosomes maternels sont bien présents, mais que ceux du père sont doublés, d’où un embryon peut se développer mais ne sera pas viable. Sa fréquence est de10 à 20% des avortements.

Les symptômes d’une grossesse môlaire

Le plus souvent, la découverte d’une grossesse môlaire se fait devant une suspicion de fausse couche au premier trimestre, la femme ressent alors des nausées, des vomissements avec parfois peu de saignements rouges ou noirâtres et de douleurs pelviennes. Ces symptômes s’intensifient progressivement, l’état général de la femme enceinte est altéré, elle amaigrie et son ventre augmente anormalement de taille (l’utérus est trop gros pour l’âge de la grossesse) ;

Quand le médecin pratique une échographie, il constate l’absence d’embryon dans l’utérus et à la place il y a des images en flocons de neige caractéristiques, souvent associées à des kystes ovariens bilatéraux, il n’y a ni cavité amniotique, ni embryon, ni battements cardiaques ;

Le dosage de l’HCG dans le sang est très augmenté par rapport à une grossesse normale de même terme. Il est de quelques dizaines de nanogrammes par millilitre en cas de grossesse normale, et de quelques centaines en cas de môle ;

La découverte d’une môle est habituellement histologique lors de l’analyse du produit d’aspiration d’une supposée fausse couche.

Traitement d’une grossesse môlaire

Dès que le diagnostic est posé, le médecin pratique une évacuation douce, prudente, complète par voie basse, par curetage aspiratif car une môle ne s’évacue pas naturellement ;

Mais, il se peut qu’une partie du tissu môlaire reste dans l’utérus. Le risque, c’est que ce tissu prolifère de nouveau, la femme devra donc faire une prise de sang toutes les semaines afin de vérifier que son taux d’hormone HCG est nul ;

Certes que chez 90 % des femmes, le dosage de l’HCG revient très rapide à la normale, mais après cette baisse, sa surveillance est vraiment nécessaire car le recours à la chimiothérapie n’est pas nul, il est de l’ordre de 2%, (c’est surtout en cas de môle invasive) ;

Après l’évacuation de la môle, les femmes ont des saignements pendant quelques jours, leurs règles réapparaissent, en principe, dans le mois et demi qui suit. Mais il faut rester vigilante et consulter le médecin si des saignements ont lieu en dehors des règles ;

Les grossesses suivantes

Vous pouvez envisager une nouvelle grossesse sereinement après une môle (même en cas de traitement par chimiothérapie), mais pas avant un an pour ne pas gêner la surveillance. Le risque de môle pour cette nouvelle grossesse est très faible, aux alentours de 0,5 à 1 % ;

Cette nouvelle grossesse devra être très étroitement surveillée, le dosage de l’HCG sera toutefois réalisé à 3 mois de grossesse puis après la grossesse, deux périodes à risque de réapparition de la maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.