Fièvre chez les bébés : définition, causes et solutions pour la baisser

0 16

Chez un bébé, la température buccale normale (mesurée dans la  bouche) est d’environ 37,5°C (99,5°F), celle centrale ou rectale (mesurée dans le rectum) est d’environ 0,5°C supérieure à celle buccale,  elle est d’environ 38,0°C (100,4°F), celle axillaire (mesurée sous l’aisselle) 37,2°C (99°F), et celle prise par l’oreille n’est pas précise chez les enfants de moins de 6 mois et elle n’est souvent pas recommandée pour les tous petits. D’ailleurs la température chez un enfant en bonne santé peut varier dans la même journée.

Fièvre si la température corporelle centrale dépasse 38°C

Fièvre élevée : au-delà de 39°C

Fièvre prolongée: >38°5C plus de 5 jours chez le nourrisson, de 7 à 10 jours chez l’enfant

Fièvre à répétition: épisodes de fièvre entrecoupés de périodes d’apyrexie de plusieurs jours ou semaines.

La fièvre est un symptôme extrêmement fréquent dans la petite enfance, elle accompagne un grand nombre de maladies infectieuses le plus souvent bénignes et particulièrement banales, mais elle peut générer des complications graves, la raison pour la quelle il ne faut pas passer inaperçue, parlez-en à votre médecin, c’est lui qui peut affirmer l’existence de la fièvre, et rechercher les cause par les examens adaptés, pour la soigner et traiter éventuellement ses causes.

Les causes de fièvre chez les bébés

La fièvre peut survenir suite à une vaccination ou lors d’une poussée dentaire, mais le plus souvent, c’est un signal indiquant que l’organisme est en train de lutter contre une infection virale ou bactérienne, notons les causes les plus fréquentes :

  • les infections urinaires et les pyélonéphrites aiguës ;
  • les infections virales respiratoires (surtout en hiver) ;
  • les gastro-entérites ;
  • les otites et autres infections ORL ;
  • les pneumonies ;
  • les méningites ;
  • les bactériémies (infections du sang) ;

Les solutions et les bons gestes pour baisser la fièvre et limiter la montée de la température

Il est fébrile, ses joues sont rouges, il râle… il est nécessaire de bien savoir gérer la situation, je vous explique en détail :

1- Découvrez légèrement votre bébé

Ne déshabillez pas totalement votre bébé pour qu’il n’aura pas froid et commencer à grelotter, enlevez-lui quelques épaisseurs de vêtements de manière à faciliter l’évacuation de la chaleur et abaisser sa température corporelle, lui encouragez de bien se reposer, car bouger peut faire augmenter la température corporelle.

2- Aérez la chambre

Il faut penser à aérer la pièce, et essayer de maintenir sa température à une température raisonnable : ni trop chaude ni trop froide.

3- Donnez-lui à boire régulièrement

Afin d’évitez la déshydratation, mettez souvent votre bébé au sein et donnez-lui régulièrement à boire de l’eau fraîche, du lait,  une boisson qu’il aime (sans sucre si possible) pour l’inciter à boire encore, proposez-lui à boire même s’il ne vous le demande pas, surtout s’il est encore petit pour le réclamer.

4- Les tisanes

Toujours dans le but d’éviter la déshydratation qui accompagne la fièvre, certaines plantes sont conseillées, telles que :

-Les pétales de tournesol séchés, qui ont comme propriété de baisser la fièvre de manière naturelle ;

-Le thym possède des vertus antimicrobiennes (ça sera utile si la fièvre est causée par une infection virale ou bactérienne) ;

– Les fleurs de tilleul, connues pour favoriser la transpiration (ce qui aide à faire baisser la fièvre) ;

– les fleurs de camomille qui ont aussi des vertus antibactériennes et peuvent aider à mieux dormir ;

Ses tisanes peuvent être données à partir de 6mois, 2 à 3 fois par jour.

5-Des compresses d’eau froide

Pour rafraichir le corps, appliquez des serviettes d’eau froide à des endroits stratégiques : le cou, la nuque, le front, les poignets, la plante des pieds, c’est-à-dire près des centres de régulation de la température, et au niveau des plis de l’aine : les gros vaisseaux qui sont ici à fleur de peau seront ainsi refroidis et répartiront la fraîcheur, n’oubliez pas de les changer régulièrement.

6- Régime alimentaire liquide

Pour la récupération de force, et toujours dans le but d’hydrater votre enfant, donnez-lui un régime liquide apportant de l’énergie : des jus de fruits, les bouillons de légumes, jus de légumes ou d’autres aliments qui lui font envie, et même s’il n’absorbe pas assez de liquides, ne le forcez pas à manger s’il n’en a pas envie.

7- Un médicament dès 38,5° C

En général, si l’enfant supporte bien cette température il n’est pas nécessaire de lui envisager une prise de médicaments, surtout s’il ne s’agit pas d’une fièvre prolongée ou répétée, dans le cas contraire, on peut lui administrer un seul médicament antipyrétique, vaut mieux utiliser la voie rectale, tout en respectant bien sûr les doses adaptées à son poids, et le temps préconisé entre les prises.

Attention ! Avant 6 mois, seul le paracétamol (= acétaminophène) est autorisé (sauf avis médical contraire), ne donnez pas d’ibuprofène et ne donnez jamais d’aspirine (= acide acétylsalicylique) à un enfant sans avis médical.

Identifier les situations d’urgence

Pour évaluer l’urgence de la visite médicale, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin de famille, ce dernier pourra vous posez quelques questions sur l’âge de l’enfant, l’intensité de la fièvre, la durée des épisodes fébriles et leur fréquence, les symptômes associés : teint grisâtre, foyer visible, douleur auriculaire, bronchite, diarrhée…

En absence de signe de gravité, il va vous demander d’établir une courbe thermique en utilisant un antithermique, avec précision de la dose, l’intervalle de prise et le mode d’admission, il va certainement vous conseiller aussi des mesures immédiates à appliquer pour soulager votre bébé tels que : l’éponge humide sur le front, l’hydratation…

Il faut savoir qu’avant l’âge de 3 mois, le risque d’infection bactérienne grave est élevé (12 à 18% environ), donc une fièvre à cet âge demande une hospitalisation immédiate et un bilan sanguin complet. Entre 3 et 6 mois, il est également conseillé de consulter immédiatement un médecin, même si l’état général du bébé est bon.

Après cet âge, il est conseillé d’attendre 72 heures avant de consulter le médecin (sauf, bien sûr, si l’enfant présente des signes inquiétants comme des difficultés respiratoires). Si la fièvre persiste au bout de 3 jours ou que l’état de l’enfant se dégrade, qu’il semble inconfortable ou qu’il se plaint de maux de tête et de raideur au cou, n’hésitez pas à consulter rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.