Enfant ronge ses ongles : pourquoi et comment faire pour qu’il arrête cette manie ?

0 8

On appelle onychophagie le fait de se ronger les ongles. Cette mauvaise habitude touche un enfant sur trois et abîme de manière permanente les ongles, les dents et la gencive. La moindre inquiétude, angoisse, nervosité, peur … ou même chaque moment de concentration devient pour eux une occasion réflexe de porter les doigts à la bouche. Heureusement, cette manie peut disparaître aussi vite qu’elle est arrivée, à condition d’adopter la bonne attitude. On fait le point.

Cherchez tout d’abord pourquoi votre enfant se ronge-t-il les ongles ?

L’onychophagie n’est pas forcément un symptôme de trouble psychologique même si elle est parfois associée à des caractéristiques comme la timidité, le manque de confiance en soi… mais dans la plupart du temps, elle résulte suite à un événement déclencheur : la naissance ou l’arrivée prochaine d’un d’un petit frère ou d’une petite sœur, le décès d’une personne proche, la séparation des parents, la perte d’emploi de l’un des parents, le changement d’école suite à un déménagement, un choc émotionnel important … Le changement peut être banal à vos yeux mais angoisser terriblement votre enfant.

Il se peut que votre bout de chou le fasse à cause d’une paresse (éviter aller chercher une lime ou un coupe-ongle) ou tout simplement pour mimer une personne de son entourage comme un camarade d’école, la baby-sitter, un oncle…! C’est donc à eux qu’il faut dire d’arrêter dans ce cas-là…

Adoptez une bonne attitude…

Commencez par un peu de pédagogie, discutez-en avec lui dans l’intimité pour savoir ce qui le tracasse, le stresse ou l’angoisse et essayer de lui expliquer aussi que ce n’est pas bien pour sa santé : les ongles sont porteurs de saletés et de microbes et que ce n’est pas une bonne idée de les porter à sa bouche ;

Vous pouvez aussi rechercher dans votre entourage quelqu’un qui avait la même manie que lui, et parlez-en à votre enfant. Cela va dédramatiser son geste, il se sentira moins seul et il sera plus optimiste à en cesser ;

Si cela ne suffit pas et vous voyez que cela persiste, entrave ses capacités de concentration ou il le fait jusqu’au sang, n’hésitez pas à faire appel à un psychothérapeute spécialisé en psychothérapie comportementale.

Astuces et conseils à adoptés

Soyons d’accord que ce n’est pas facile que votre enfant cesse rapidement cette habitude si elle devient ancrée dans son quotidien à tel point qu’il ne se rend même pas compte de ce qu’il fait. Mais voici quelques gestes et attitudes à essayer à tour de rôle jusqu’à ce que l’enfant diminuer ce comportement puis le surmonter :

  • Coupez et limez régulièrement ses ongles, cela diminuera la tentation de les ronger. Pensez aussi à lui occuper les mains le plus possible avec des activités manuelles comme la pâte à modeler, les découpages, la peinture, les jeux de construction, la cuisine avec vous… ;
  • Badigeonnez ses ongles de vernis amer s’il est d’accord bien sûr, car si vous le faite comme une punition, il y a vraiment peu de chance que cela soit efficace ;
  • Pour éviter la tentation, cachez donc son objet du désir avec des pansements, vous pouvez commencer par un seul ongle, cela va attirer son attention sur son réflexe et l’empêcher de ronger cet ongle en particulier. N’oubliez pas de les changer régulièrement pour une bonne hygiène ;
  • Soyez positif et félicitez-le quand il fait de lui-même l’effort de s’arrêter de s’en prendre à ses doigts. N’hésitez pas à souligner vos propres imperfections. S’il se rend compte que vous-même n’êtes pas infaillible, votre enfant stressera moins quant à ses propres erreurs ;
  • Aidez-le à prendre confiance en lui, évitez de le reprocher et veillez à apaiser les situations stressantes et agaçantes ;
  • Évitez de le harceler en permanence ou de lui faire des remarques sur sa manie en public pour ne pas risquer qu’il se ronger les ongles en cachette ;
  • Pourquoi ne pas essayer l’homéopathie, la médecine douce peut se rajouter à ces astuces pour les renforcer. Comptez 3 mois pour voir des résultats significatifs ;

Vous avez un truc qui a fonctionné? Partager-le avec nous pour en faire profiter d’autres parents!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.