Alimentation de bébé entre 6 et 9 mois

0 356

Vous n’allez pas attendre que votre bébé ait de dents pour commencer la diversification alimentaire, cette dernière peut être débutée à partir du 6ème mois, pour être sûr de la maturité des ses fonctions digestives et rénales.

Commencez par l’approcher de la table à l’heure des repas pour l’intégrer à la famille, placez-le dans sa chaise haute en position confortable et sécurisés, parlez-lui doucement, mettez un peu de nourriture sur ses lèvres, s’il l’avale c’est OK, sinon essayez de lui proposer cet aliment pendant un autre repas, petit à petit votre bébé va entamer sa diversification alimentaire sans aucune difficulté.

Quels aliments donner à votre bébé

Quatre groupes alimentaires sont autorisés : légumes et fruits, produits céréaliers, produits laitier et protéines animales, ils peuvent être proposés sous différentes textures molles (hachés finement, en purée, écrasés, aliments avec des grumeaux cuits jusqu’à tendreté) tout en respectant l’aspect quantitatif et qualitatif.

Quels types de légumes et fruits puis-je donner à mon bébé, et sous quelles formes?

Vous pouvez proposer à votre bébé tous les types de fruits et de légumes consommés par la famille, tels que les courges, les betteraves, les patates douces, les haricots verts, les tomates, les pommes, les pêches, les poires, les abricots, les prunes, les bananes, les melons, les figues … n’oubliez pas d’utiliser ceux de la saison, et n’ajoutez ni sucre ni sel aux préparations.

Lavez vos mains, puis lavez bien les légumes et fruits avant de les utiliser, et ôtez la peau. Pour les légumes vous pouvez les cuire, les passez au mélangeur pour en faire une purée ou une soupe. Et pour les fruits durs, faite en une compote, s’ils sont mous, coupez-les en longueur ou en morceaux, et s’ils sont tendres et bien mûrs, proposez-les écrasés.

Évitez les préparations commercialisées comme : les desserts aux fruits, les biscuits … car elles contiennent beaucoup de sucre et d’édulcorants.

Quels types de céréales puis-je donner à mon bébé, et sous quelles formes?

Vous avez un large choix des céréales que vous pouvez proposer à votre bébé dès l’âge de 6mois : céréales enrichies de fer, riz, avoine, orge, maïs… vous pouvez les cuire et les mélangées avec du lait maternel ou de l’eau (sinon avec du lait 2ème âge s’il est sous biberon), et si votre bébé les refuse, mélangez-les avec un fruit, du raisin sec, des dattes cuits, une combinaison de légumes ou d’autres aliments sains.

Donnez-lui des morceaux de pain grillé, du riz, des nouilles, des pâtes cuites, du pain plat, des craquelins sans sel… Offrez-lui l’occasion d’utiliser ses propres mains pour manger, sous votre supervision bien sûr.

Quels types de produits laitier puis-je donner à mon bébé ?

Même en commençant la diversification alimentaire, n’oublier pas d’allaiter plus souvent votre bébé (surtout au cours des pics de croissance), et proposez-lui des produits laitiers tels que les yaourts, les fromages cottages, de petits cubes de fromage ou du fromage râpé… Essayez de lui offrir chaque jour une variété d’aliments, et écartez des édulcorants artificiels ajoutés au lait.

Évitez le lait écrémé (1 % ou 2 %) et les produits laitiers à faible teneur en gras, car les bébés ont besoin de ce gras pour grandir, et ne lui donnez jamais de produits laitiers à base de lait non pasteurisé. Pour le lait de vache homogénéisé (3,25 % matières grasses) attendez que votre bébé ait 9 mois.

Quels types de protéines animales puis-je donner à mon bébé et sous quelles formes?

Viande, poisson blanc, du saumon, du thon pâle en conserve, œuf, poulet, dinde… vous avez un large choix de protéines animales que vous pouvez proposer à votre bébé, veillez tout simplement qu’ils soient bien cuites et assez liquides afin d’être faciles à avaler.

Évitez de lui donner les produits de charcuterie comme du jambon, des saucisses fumées, du saucisson de Bologne, du salami ou d’autres saucissons, puisqu’ils sont trop riches en gras, en sel et additifs.

Pour les poissons évitez ceux qui contiennent souvent des taux élevés de mercure comme : l’espadon, le requin, le thon frais ou congelé, le thon blanc en conserve, le marlin, l’hoplostète orange ainsi que l’escolier, attendez les 9 mois pour lui donner ces types de poissons une fois par mois.

Pour la façon de cuisson, placez une pièce de viande ou de poisson dans une casserole avec une petite quantité d’eau, amenée à ébullition, réduisez la chaleur et laissez mijoter jusqu’à ce que la viande se sépare facilement des os ou que le poisson s’effrite facilement avec une fourchette, et n’ajoutez en aucun cas de sel, mais vous pouvez comme même mettre du cumin, qui va attribuer en plus d’aromatiser le plat à une bonne digestion. Les faire rôtir, cuire au vapeur, au four ou braiser c’est aussi autorisé.

Enlevez les os, les arêtes et la peau et éliminez le gras, coupez la viande en petits morceaux ou effritez le poisson, et passez-les au mélangeur avec de l’eau de cuisson ou du bouillon, et si votre bébé refuse les dégoûter, mélangez les avec des patates douces, de la courge ou d’autres légumes pour butd’améliorer la saveur et la texture. Assurez-vous qu’il ait d’abord essayé chaque nouvel aliment seul.

Dernier conseil :

Nous vous conseillons d’évitez les préparations commerciales, elles sont pleines de produits conservateurs et d’édulcorant, prenez une petite pause pour dresser un tableau des repas de la semaine de votre petit, achetez tout ce qu’il vous faut, consacrez 15min pour préparer un repas à de votre nourrisson : un petit moment pour lavez épluchez et coupez les aliments, puis les laissez cuire, et partez faire autre chose, une fois c’est bien cuit revenez pour les passer au mélangeur, pour en faire une purée ou une soupe, osez faire des combinaisons de légumes et viandes et substitues pour que les repas soient plus riches et nourrissants. Et pour les fruits mous proposez les en morceaux, pour ceux murs et tendres il suffit de les écrasés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.