Aliment à bannir pendant la grossesse

0 15

Les croyances autour des aliments qu’il faut bannir pendant la grossesse sont nombreuses. Si certaines sont avérées, d’autres méritent d’être précisées… C’est ce que nous avons vous présenté tout au long de cet article.

Pendant la grossesse, l’alimentation doit être surveillée. En effet, certains aliments peuvent avoir des conséquences graves et il y a d’autres qui sont déconseillés. Donc il faut prendre quelques précautions pendant 9 mois pour que la croissance de votre enfant se déroule au mieux.

1- L’alcool

L’alcool est fortement déconseillé pendant la grossesse. En effet, quand une future maman consomme de l’alcool, son sang en contient, ensuite passe vers le sang du fœtus, à travers du placenta. Il faut savoir qu’il n’y a aucune dose d’alcool limitée connue actuellement pour fixer un seuil de risque pour le développement neurologique de l’enfant.

En dehors du syndrome gravissime d’ alcoolisme fœtal qui touche les enfants de femmes alcooliques, la consommation d’alcool favorise la prématurité, et un petit poids de naissance. Donc je vous conseille de ne plus le consommer pendant ces mois, pour être sûre et certaine d’avoir votre bébé en  bonne santé, car il est un véritable toxique.

2 La viande crue, peu cuite et transformée

Manger de la viande crue ou insuffisamment cuite augmente votre risque d’infection par plusieurs bactéries et parasites comme le e-coli, la listeria et la salmonelle.

Les bactéries peuvent menacer la santé du bébé à naître, conduisant éventuellement à une mort prématurée ou à des maladies neurologiques graves, y compris un retard mental, la cécité et l’épilepsie.

Je vous conseille que si ce n’est pas vous qui avez fait cuire la viande, coupez-la jusqu’au centre, y compris les steaks hachés, le porc et la volaille, pour être sûre qu’aucune partie ne soit encore saignante ou bleue.

3. Les recettes à base d’œufs crus

Les œufs crus peuvent être contaminés par la salmonelle et seule la maman peut souffrir de fièvre, nausées, vomissements, crampes d’estomac et diarrhées, heureusement cette bactérie n’atteignent généralement pas le fœtus, mais dans des cas rares ça peut provoquer des crampes dans l’utérus, conduisant à une naissance prématurée ou à une mort in utero.

Parmi les aliments qui contiennent des œufs crus à éviter pendant la grossesse, on trouve : tiramisu, cheesecake, bavarois, glaces, crème fouettée, glaçage des gâteaux, îles flottantes, mousses, les pâtes à la carbonara, la mayonnaise…

La plupart des produits industriels qui contiennent des œufs crus sont fabriqués avec des œufs pasteurisés, et sont sans danger à consommer. Cependant, vous devez toujours lire l’étiquette pour vous en assurer.

4. Le poisson peu ou pas cuit

Le poisson et les crustacés crus ou peu cuits peuvent contenir la bactérie Listeria qui résiste au froid et mort par la chaleur, elle vient de l’eau dans laquelle les poissons crus ont été vécu et aussi pendant leur transformation, s’ils ont été fumés ou séchés. Il est impossible de détecter la contamination de l’aliment car il a la même apparence, le même goût et la même odeur qu’un produit sain.

Cette bactérie peut causer plusieurs infections comme la gastro-entérite, la listériose, la salmonellose, le vibrio, certaines de ces infections n’affectent que la maman, vous laissant faible et déshydratée, mais d’autres peuvent être transmises au fœtus à travers le placenta, même si sa maman ne montre aucun signe de maladie, et malheureusement elle a des conséquences graves, voire fatales.

Les femmes enceintes sont donc invitées à éviter les poissons crus et les crustacés, et les préparations culinaires qui les contiennent comme les sushis.

5. Le poisson à haute teneur en mercure

Le corps est incapable de rejeter le mercure consommé par le biais des aliments, et son accumulation dans les tissus peut avoir de graves conséquences : il peut traverser le placenta et s’accumuler dans le cerveau et les autres tissus du fœtus.

Les poissons qui se trouvent dans les mers et les cours d’eau pollués, peuvent accumuler des quantités élevées de mercure, et les risques de contamination augmentent si le poisson est gros ou si c’est un prédateur comme : l’espadon, la lotte, les thon blanc et albacore, le requin, le marlin, la dorade, le brochet.

La liste de poissons interdits n’est pas très longue et il reste de très nombreux poissons et crustacés que vous pouvez consommer pendant la grossesse, donc pour minimiser la quantité de mercure dans votre assiette, il suffit juste de bien choisir les poissons à cuisiner

Parmi les poissons et fruits de mer qui contiennent des quantités intéressantes d’oméga-3 et qui sont les moins contaminés au mercure, il y a : les anchois, l’omble, le hareng, le maquereau, le lieu noir, le saumon sauvage, l’éperlan, la truite arc-en-ciel, la sardine, le crabe, la crevette, les palourdes et les moules.

Dans tous les cas, essayez de prendre des précautions d’hygiène strictes pour la conservation et la manipulation de vos aliments.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.