Acnés du nourrisson : définition, causes et traitement

0 5

L’acné du nourrisson est un problème de peau relativement fréquent, touchant près d’un tout-petit sur cinq, il est souvent une source d’inquiétude des parents alors qu’il n’y a rien de grave et il disparaît naturellement avant l’âge de 3 mois. Comment le reconnaître? Quelles sont ses causes ? Quand faut-il s’inquiéter ? Comment le soigner ? On fait le point.

L’acné du nourrisson, qu’est-ce que c’est ?

L’acné du nourrisson est un trouble cutané bénin survenant au cours des deux semaines suivant la naissance. Elle se manifeste sous forme de boutons rouges, avec une pointe jaune au milieu, sur le visage, en particulier sur les joues, le front, le menton, et parfois même sur le dos. Cette acnés ne provoque pas de démangeaisons  et ne nécessitent aucun traitement dermatologique car elle guérit d’elle-même au bout de quelques semaines ou mois et ne laissant pas de cicatrices.

Les causes de l’acné du nourrisson

Les avis des spécialistes sont nombreux sur les causes de trouble acnéique du nourrisson. Trois principales hypothèses peuvent être retenues :

  • Le fort apport hormonal que connaît la maman à la fin de la grossesse cause une surproduction de sébum chez le nouveau-né d’où sa peau grasse et ses boutons. C’est l’idée la plus répandue ;
  • La présence d’une levure (malassezia furfur) au niveau des follicules pilo-sébacés entraînerait une réaction inflammatoire de la peau ;
  • Des régimes alimentaires particuliers ou des médicaments pris pendant la grossesse pourraient également contribuer à son apparition ;

Quand s’inquiéter face à l’acné du nourrisson ?

Généralement, l’acné du nourrisson guérit spontanément en quelques semaines. Au-delà de six mois ou si ces comédons grossissent ou s’étalent sur le reste du corps, il faut se rendre chez un pédiatre ou un dermatologue afin de voir s’il ne s’agit pas d’une infection plus importante causées par des champignons, de l’eczéma ou d’autres maladies cutanées qui peuvent parfois être confondue avec.

Dans ce cas, la prise en charge et le traitement seront différents. D’autre part, il est inutile de s’alarmer : ce n’est pas parce que votre bébé a de l’acné du nourrisson qu’il en développera forcément plus tard au cours de sa vie! Enfin, sachez que l’acné du nourrisson ne laisse pas de cicatrices.

Comment traiter l’acné du nourrisson ?

Ces petits boutons disgracieux liés à l’acné du nourrisson disparaissent le plus souvent en quelques semaines sans traitement particulier et sans laisser de traces. Toutefois, quelques gestes d’hygiène simples sont à adopter. Il convient ainsi de :

  • Nettoyer, une fois par jour, la peau de bébé à l’eau et un produit d’hygiène doux sans savons, ni colorant ou parfum sans utilisation de pain dermatologique ;
  • Bien sécher sa peau en tapotant avec une serviette douce et propre après la toilette mais aussi dans la journée, car sa peau peut être parfois humide en raison des régurgitations de lait ;
  • Laisser la peau à l’air ;
  • Changer régulièrement les vêtements et les bavoirs ;
  • Couper les ongles du bébé pour lui éviter de se blesser en se grattant ;
  • N’appliquer pas de crèmes hydratantes trop grasses.

Dans le cas où les lésions sont très nombreuses, très étendues ou si elles se surinfectent ou perdurent au-delà de 6 mois, votre médecin peut être amené à vous prescrire un produit nettoyant à base d’antibiotique afin de traiter les boutons en profondeur et d’éviter toute surinfection.

Les remèdes naturels de grand-mère

Il est conseillé de ne pas percer les lésions et d’éviter l’exposition du bébé à la chaleur et voici aussi quelques remèdes naturels possédant des propriétés apaisantes et qui peuvent être appliqués avec un coton (sans frotter) sur toute la surface des boutons :

  • Le lait maternel de fin de tété (il a un pouvoir cicatrisant) ;
  • De l’eau de fleur d’oranger bio ;
  • Quelques gouttes d’huile de sésame.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.