Acnés de grossesse: causes, facteurs de risque, prévention et remède 

0 8

Faire le point

Si certaines futures mamans arborent un teint éclatant, une belle peau et bonne mine, d’autres en revanche voient leur grossesse marquée par des boutons, points noirs, rougeurs et peau grasse mais aussi des boutons disgracieux d’acné, une situation pas facile à gérer quand de nombreux traitements proposés (chimiques ou hormonaux) sont déconseillés voire même interdits chez la femme enceinte.

Si l’acné vient perturber votre grossesse, LaMagicMaman vous parle de causes, des facteurs de risque et vous donne les conseils pour venir à bout de ces boutons et les remèdes naturels de grand-mère pour retrouver une peau nette et lisse.

Les causes de l’acné chez la femme enceinte 

L’acné chez la femme enceinte peut apparaître à n’importe quel moment de la période de grossesse, il peut durer tout au long des neufs mois comme il peut être transitoire. Il est important de noter que l’étiologie de l’acné durant la grossesse n’est pas encore totalement identifiée mais on peut citer les causes suivantes:

L’imprégnation hormonale

Comme pour beaucoup de maux de grossesse, le pic d’hormones est le principale responsable de l’apparition de l’acné de grossesse. La forte sécrétion d’œstrogène et de progestérone provoque une hyperactivité des glandes sébacées qui produisent en grande quantité du sébum, cela bouche les pores de la peau, déséquilibre l’épiderme et favorise l’apparition de boutons inflammatoires blancs et/ou de points noirs sur le visage, la poitrine ou encore le dos.

La rétention d’eau

La grossesse signifie souvent une plus grande rétention d’eau, d’où la femme enceinte devient gonflée, or ce liquide sous la peau peut contenir une bonne quantité de toxines, ce qui mène facilement à de l’acné.

Les carences en zinc

Une carence en zinc peut facilement aggraver l’acné, le bébé a un grand besoin de zinc, et il peut arriver que la maman soit elle lésée, ce qui favorisera les boutons. Selon quelques études, 80% des femmes enceintes dans le monde ont un apport insuffisant en zinc, en général, les femmes enceintes ont une consommation journalière en zinc bien inférieur aux niveaux quotidiens minimaux recommandés.

Les facteurs de risque de l’acné pendant la grossesse

Les femmes susceptibles de souffrir d’acné pendant la grossesse peuvent avoir quelques facteurs de risque tels que :

  • Avoir des antécédents d’acné durant la puberté, l’âge adulte ou lors d’une précédente grossesse ; ou/et avoir une peau grasse ou acnéique: Ces femmes ont davantage de risque d’être touchées par l’acné de grossesse, et il est difficile de prévoir avec certitude son évolution au cours de la grossesse : son amélioration ou disparition peut être imprévisible ;
  • L’alimentation n’est pas la cause directe de l’acné de grossesse mais elle peut agir favorablement à son apparition. La consommation d’aliments à index glycémique élevé peut causée des pics d’insuline, qui peuvent en effet amplifier la sécrétion hormonale et donc la sécrétion de sébum ;
  • L’exposition au soleil sans protection : écran solaire contre les UVA et les UVB, chapeau…peut augmenter la pigmentation et l’acné chez la femme enceinte ;
  • L’utilisation fréquente des nettoyants et des cosmétiques décapants fragilisent la peau, en réaction à ces agressions, la peau commence à fabriquer excessivement du sébum afin de se protéger, un cercle vicieux s’installe.

Comment prévenir l’acné de grossesse ?

L’acné de grossesse est un phénomène hormonal difficile à arrêter, mais il est cependant possible de le limiter afin qu’elle n’engendre pas de cicatrices, voici quelques précautions et gestes simples à appliquer :

  • Ne touchez pas ses boutons et points noirs, car cela accentue le processus inflammatoire, favorise la propagation de bactéries et complique la cicatrisation ;
  • Utilisez des soins purifiants dermatologique plutôt que le savon classique trop agressif, évitez les gommages et nettoyez d’une façon doux votre visage une seule fois par jour, c’est conseillé de le faire en soirée afin d’éliminer toutes les impuretés accumulées durant la journée ;
  • Optez pour des produits cosmétiques et de maquillage non comédogènes, pour ne pas boucher davantage les pores ;
  • Optez pour une alimentation saine riche en zinc (viande de veau et œuf (bien cuits), cacao, germe de blé…) et limitez la consommation des aliments à index glycémique élevé et si vous voulez les prendre essayez de les répartir sur la journée, car cela contribue à réguler la sécrétion de sébum ;
  • Évitez l’exposition au soleil sans protection : le soleil est un faux ami de l’acné, s’exposer au soleil pour lutter contre l’acné durant la grossesse n’est pas une solution ;

Quatre remèdes naturels contre l’acné de grossesse

Il existe des traitements médicamenteux anti-acné mais qui sont dangereux pour le fœtus, et ceux qui sont tolérer sont parfois onéreux, donc il est plus logique d’adopter d’autres soins plus doux, plus simple et moins coûteux, LaMagicMaman vous propose les remèdes suivants :

La tomate

La tomate possède des vertus antioxydante, anti-inflammatoire et cicatrisante, elle permet de nettoyer la peau en profondeur pour mieux la purifier. De plus, elle est riche en vitamines A et B, elle va redonner à la peau souplesse et vitalité. Pour cette recette, c’est tout simple: coupez une tomate (bio de préférence) en fines tranches et appliquez ces dernières sur votre visage pendant 15 à 20 minutes, puis rincez abondamment à l’eau fraîche, à renouveler deux fois par jour pendant 4 à 5 jours.

Les huiles végétales

Les huiles végétales sont des solutions efficaces et naturelles contre l’acné de grossesse, pour se faire, ajoutez à 10cl d’huile végétale de jojoba, de chaulmoogra, de nigelle ou de noisette, deux gouttelettes d’huile essentielle de tea-tree, mélangez les bien dans un flacon très propre en verre, puis tremper un coton-tige dans la lotion et appliquer sur les boutons, le flacon doit être conservé à l’abri de la chaleur et de la lumière.

L’argile verte

L’argile verte en poudre, concassée ou prête à l’emploi fait partie des classiques de la médecine douce et naturelle, mélangez-la avec de l’eau de rose bio en utilisant une cuillère en bois jusqu’à ce que la consistance est suffisamment lisse et pâteuse, appliquez-en sur les boutons, laissez reposer jusqu’à ce que l’argile soit totalement sèche (l’argile craquelle et devient plus claire) puis ôtez la en frottant votre visage pour faire tomber les morceaux d’argile séchés avec les impuretés et enfin rincer à l’eau claire. Les pores sont propres et le bouton, asséché, disparaîtra d’ici peu !

Le vinaigre de cidre

On parle souvent du vinaigre de cidre dans les remèdes naturels ou les recettes de grands-mères. Normal, c’est un produit idéal qui assainit la zone à traiter. Avec un petit coton ou une compresse imbibée de ce vinaigre, déposez quelques gouttes sur les boutons ou la zone touché(e)s par l’acné. Laissez reposer puis rincez à l’eau tiède.

Le but du jeu est également de diminuer voire de supprimer les produits issus de l’industrie qui vont dégraisser, décaper, désincruster votre peau de manière trop violente jusqu’à la priver du film hydrolipidique protecteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.