Bébés : facile à faire, difficile à endormir

Troubles d'endormissement

7

Il existe différents types d’insomnies et de troubles de l’endormissement, qui sont vraiment très fréquents durant les premières semaines de vie. Ces insomnies très précoces se caractérisent par :

  • une grande insomnie tapageuse : l’enfant crie et pleure.
  • une insomnie avec activités motrices intenses souvent de type « auto agressif ». Le bébé se balance, se frotte certaines parties du corps, se griffe, se cogne, crie…
  • une grande insomnie silencieuse : le bébé a les yeux grands ouverts une grande partie du jour et de la nuit.

Les troubles du sommeil surviennent souvent avant l’âge de trois ans. Ils sont le plus souvent transitoires et sans gravité mais lorsqu’ils persistent ou se répètent, ils perturbent parfois considérablement la vie familiale. Il ne faut donc pas hésiter à en parler au médecin de l’enfant sans attendre que ces troubles se pérennisent.

Le sommeil de l’enfant peut être affecté ponctuellement par certains troubles : poussée dentaire, otite, encombrement nasal, grosses amygdales susceptibles d’entraîner des apnées du sommeil, reflux gastroeosphagien…

Pour un enfant qui a des problèmes de sommeil, je propose mettre son berceau dans un lieu calme, lui donner une bonne alimentation et s’assurer que ses soins soient bien adaptés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.